Les doctorants interrogent les écrivains

Organisateur : Jean-Michel Maulpoix

Ce séminaire consiste en une série d’entretiens, conçus et conduits par les doctorants de Paris 3, avec des écrivains contemporains qu’ils interrogent directement au sujet des auteurs du passé sur lesquels ils ont engagé leur recherche.

Ainsi peut-on par exemple imaginer qu’ils questionnent Pierre Bergounioux sur son rapport à Homère, Michel Deguy sur Du Bellay, Sylvie Germain sur Etty Hillesum, Marie Darrieusecq sur Ovide, François Bon sur Rabelais…

L’initiative est laissée à nos doctorants, en fonction de leur sujet de thèse, avec l’accord et l’éventuel soutien de leur directrice ou directeur. Je me chargerai par ailleurs de les mettre en relation avec les auteurs et de les aider à préparer l’entretien. Nous conserverons une trace de ces rencontres (écrite, sonore ou visuelle…) qui pourront être ouvertes à un public élargi d’étudiants.

Séances du séminaire

Séance(s) passée(s)

  • SÉANCE ANNULÉE : Rencontre avec Sylvie Germain

    Rencontre animée par Johanna Lenormand.
    Dans le cadre du séminaire « Les doctorants interrogent les écrivains d’aujourd’hui à propos des oeuvres du passé", nous accueillerons Sylvie Germain le mardi 15 mai. Elle a fait des études de philosophie et a notamment suivi les cours d’Emmanuel Levinas à la Sorbonne. Sylvie Germain a publié son premier roman, Le Livre des Nuits, aux éditions Gallimard et ses deux derniers romans, Petites scènes capitales et À la table des hommes, aux éditions Albin Michel. Elle écrit aussi des essais, des biographies et a publié un recueil de nouvelles illustré. Son œuvre est couronnée de nombreux prix littéraires : Femina pour Jours de colère, le grand prix Jean Giono pour Tobie des marais, le Goncourt des Lycéens pour Magnus ou encore le prix Jean Monnet de littérature européenne pour Le Monde sans vous. Elle a reçu le Grand Prix de la Société des gens de Lettres pour l’ensemble de son œuvre et a été élue à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en 2014.

    Son œuvre, si foisonnante, questionne notre rapport au monde. Ses personnages, « dormeurs clandestins nourris de nos rêves et de nos pensées […] » (in Les Personnages), sont confrontés aux ténèbres, au chaos ; mais, la lumière et la beauté viennent toujours à leur rencontre. Nous échangerons avec elle autour des voix qui peuplent son imaginaire, comme celle d’Etty Hillesum, « La voix d’une amoureuse fragile et invincible, dans le désert de l’amour même » (in Etty Hillesum), des empreintes laissées par les philosophes, poètes (Saint-John Perse, René Char, Tomas Tranströmer, Serge Wellens...), artistes (Rachid Koraïchi, Vermeer, Georges de La Tour, Francis Bacon…). Son œuvre dialogue avec ces présences pour « écouter ce souffle pur né de l’union de la terre et du ciel et célébrant la beauté de cet amour cosmique » (in Céphalophores). Telle la lyre d’Orphée, l’œuvre de Sylvie Germain, grâce à ses accents merveilleux, invite le lecteur à suivre ces visages extraordinaires.

    Salle Max Milner, Université Paris 3
    17 rue de la Sorbonne 75005 Paris

  • Bernard Noël dialogue avec Alexis Hubert
  • Dialogue avec Pierre Bergounioux
  • Dialogue avec Michel Deguy
Actualités