TOPOLOGIE DU COMMENCÉ , OU LA QUÊTE DU TEXTE ALEXAKIEN THÉORIE GÉNÉRALE DE LA SYMÉTRIE DU TEXTE POÉTIQUE - Communication dans un congrès

Martial Lengellé

Martial Lengellé, « TOPOLOGIE DU COMMENCÉ , OU LA QUÊTE DU TEXTE ALEXAKIEN  »

Résumé

Peut-on comprendre le « commencement » d’un texte davantage comme substance ou matrice que comme clôture, même si l’histoire littéraire a su imposer des codes de la délimitation ? Notre propos est de saisir la relation proche que le « commencé » alexakien entretient avec lui-même par le biais de la notion de frontière-miroir. Cette limite révèlerait en effet les flux opposés d’un même mouvement narratif. Or cette divergence symétrique du « même » aurait la particularité de circonscrire l’espace de ce que l’on nomme : commencement.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités