Genre : Littératures, Arts, Médias - 2019-2020

Organisateurs : Thibaut Casagrande, Fanny Lignon

De plus en plus de travaux conduits au sein de THALIM s’inscrivent, de près ou de loin, dans une approche genrée des arts et des littératures. Cependant, force est de constater leur éclatement au sein de l’unité, ce qui a pour conséquence de nuire à leur visibilité tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des équipes qui composent notre laboratoire.

L’atelier transversal GLAM se propose de pallier ce problème, d’ordre tout à la fois scientifique et structurel. Il se donne trois missions : regrouper des travaux actuellement épars ; permettre l’émergence et la réalisation de projets innovants, collectifs comme individuels ; valoriser ces recherches à l’intérieur de l’unité et intensifier leur rayonnement dans le champ académique.

Le GLAM a vocation à accueillir, de façon ponctuelle ou sur un plus long terme, l’ensemble des travaux menés dans le triple champ de la littérature, des arts et des médias par les chercheurs et enseignants-chercheurs de THALIM, quelle que soit l’approche « genre » dans laquelle ils s’inscrivent. Il permet le financement partiel des événements et publications afférentes.

Les travaux en cours sont présentés dans le cadre d’un séminaire bimestriel qui permet notamment de confronter avec profit et de façon pédagogique la pluralité des approches genre, dans des perspectives esthétiques, anthropologiques ou historiques.

Séances du séminaire

À venir

Séance(s) passée(s)

  • Ecrire l’Orient des femmes (Elodie Gaden) - SEANCE ANNULEE
  • Bhijki Vahi : Sacrifice and Residues (Joshi Nachiket)

    The bi-lingual Indian poet, Arun Kolatkar (1932-2004), deploys a series of feminine figures, from mythology and folktales, but also from contemporary history in a book of poetry, titled Bhijki Vahi (or Sodden Notebook) published a few months before his death in 2003. The poems, each devoted to, and sometimes narrated from the point of view of a different woman, articulate tales of suffering, grief and loss. These include mythological figures such as the Egyptian goddess Isis, or Helen of Troy, but also real women such as the ’napalm girl’ Kim Phuc from Nick Ut’s photograph during the Vietnam war. My paper argues that symbolic apparatus of sacrifice, with its notions of residues, substitution, victims and apotheosis, is consistently deployed around these figures as a way of approaching modern conflicts, and especially projects of mass extermination.

    Université Paris 3 - Centre Censier - Salle 14
    13 rue de Santeuil, 75005 Paris

  • Danae’s Daughters : Women and Money in Early 20th Century Fiction (Adèle Kudish)
Actualités