No love ? La place de la chanson d’amour dans la musique punk en France. 1976-2014 Communication dans un congrès

Solveig Serre, Luc Robène

Solveig Serre, Luc Robène, « No love ? La place de la chanson d’amour dans la musique punk en France. 1976-2014  »

Résumé

Courant musical et artistique largement traversé par la contestation sociale, le Punk s’inscrit en rupture avec les codes et pratiques de l’establishment (société, majors, médias). Dès lors, le projet musical, qui prône le retour à la simplicité, génère ses propres normes, thématiques, textuelles et linguistiques. Dans ce contexte, quelle place reste-t-il pour la chanson d’amour au sein d’un mouvement dont le destin s’inscrit délibérément dans l’absence de perspectives durables (No future) et la désespérance ? Dans le cadre de ce colloque consacré aux « chansons d’amour », nous nous proposons de questionner ce genre en identifiant un potentiel corpus « amoureux » au sein de la musique punk en France et de l’analyser sur le temps long (trois décennies), afin d’en dégager ses évolutions et ses spécificités.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités