Poétique de la boucherie dans l’art d’Eisenstein Journées Européennes du Patrimoine : l’art du partage

Intervenant : Ada Ackerman

INHA

On se propose d’examiner la place de la viande dans l’œuvre du cinéaste Sergueï Eisenstein, en tant qu’aliment moteur de la révolution et en tant qu’enjeu de partage. Oscillant entre pourriture et nourriture,
la viande représente un motif central de la poétique d’Eisenstein qui comparait volontiers le montage cinématographique à une opération de boucherie.

En savoir plus