Paola Palma

Docteure de l’université de Vérone (Italie)
Participe au Glossaire international Identification/empathie/projection au théâtre et au cinéma, dirigé par Mildred Galland-Szymkowiak et au projet de recherche "Esthétiques de la translation. Echanges dans le champs de l’art", en particulier au sein de l’axe dirigé par Valérie Pozner, "Coproductions et réceptions croisées du cinéma en Europe"

Titulaire en 2014 d’une bourse de recherche de la Ville de Paris (programme « Research in Paris ») Paola Palma a été accueillie à ce titre au sein de l’UMR THALIM (Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité) pour un projet de recherche sur les coproductions cinématographiques franco-italiennes des années 1950 et 1960.
Ses recherches portent notamment sur les rapports entre le cinéma et les autres arts : la littérature (sa thèse avait pour sujet les relations entre Colette et le cinéma), la photographie (ces six dernières années, en tant que professeur sous contrat à l’université de Vérone, elle a assuré le cours « Communication par les images : cinéma et photojournalisme »), le théâtre (elle fait partie du groupe de recherche « Théâtre et spectacle fantastique » de l’université de Vérone, au sein duquel elle s’occupe du cinéma et des rapports entre cinéma et théâtre).
Par ailleurs, elle a porté, au cours de ses recherches, un regard privilégié sur l’acteur de cinéma. Elle a publié, entre autres, l’article « L’acteur-auteur ? Le cas de Marcello Mastroianni », dans Christophe Gauthier et Dimitri Vezyroglou (dir.). L’Auteur de cinéma. Histoire, généalogie, archéologie, Paris, AFRHC, 2013. Ce travail sur l’acteur l’a amenée à s’intéresser aux coproductions, comme en témoignent les communications qu’elle a récemment effectuées dans des colloques au sujet de figures d’acteurs condensant les transferts et les problèmes liés au fonctionnement de ce cinéma franco-italien (Jacques Perrin, Marcello Mastroianni, Eleonora Rossi Drago).

Principales publications :

OUVRAGES
• In pagina e in palco. Suggestioni sceniche nell’opera di Colette [En page et en scène. Suggestions scéniques dans l’œuvre de Colette], Vérone, Cierre, 2004, 222 p.
• La Vagabonda dello schermo. Colette e il cinema [La Vagabonde de l’écran. Colette et le cinéma], Padoue, Esedra, 2015, 396 p.

DIRECTION D’OUVRAGES ET EDITIONS CRITIQUES
• Claude Miller, Rome, Dino Audino Editore, 1996, 56 p. [ouvrage dirigé avec Fausto Pavesi].
• Poesia e verità. Documenti del Neoralismo cinematografico italiano [Poésie et vérité. Documents du néoréalisme italien], Vérone, Centro Mazziano-UICC, 2002, 88 p.
• Il mito nel cinema [Le Mythe au cinéma], Vérone, Centro Audiovisivi del Comune di Verona, 2007, 84 p.
• Colette. Una scrittrice al cinema. Recensioni e riflessioni [Colette. Une écrivaine au cinéma. Recensions et réflexions], Trente, Temi, 2010, 218 p. [traduction des textes, avec J.-F. Rodriguez, introduction et appareil critique].
• « El Cine Transnacional de Europa Mediterranea/European Mediterranean Transnational Cinemas », numéro thématique de Ambitos. Revista de estudios de ciencias sociales y humanidades, vol. 38, à paraître en décembre 2017 [livraison dirigée avec Jorge Carrega, CIAC-Universidade do Algarve].

ARTICLES ET CONTRIBUTIONS A DES OUVRAGES COLLECTIFS
• « Dalla pagina allo schermo. Riflessioni su cinema e letteratura » [« De la page à l’écran. Réflexions sur le cinéma et la littérature »], Linea diretta, n° 9, septembre 2005, pp. 38-50.
• « La fabia, l’attore, la scena. Su una riscrittura per attore solo del Pentamerone di Giambattista Basile » [« La fable, l’acteur, la scène. Sur une récriture pour un seul acteur du Pentamerone de Giambattista Basile »], dans Nicola Pasqualicchio (dir.), L’attore solista nel teatro italiano, Rome, Bulzoni, 2006, pp. 141-153.
• « Lo sguardo di Natàlia. La plaça del Diamant di Mercé Rodoreda tra romanzo e film » [« Le regard de Natàlia. La plaça del Diamant de Mercé Rodoreda entre roman et film »], dans Lidia Carol (dir.), Dalla pagina allo schermo. Un sguardo alla letteratura catalana contemporanea, Vérone, Cierre, 2007, pp. 41-54.
• « Yannick Bellon. Stile e cultura di una regista apparta » [« Yannick Bellon. Style et culture d’une réalisatrice singulière »], Catalogo del Verona Film Festival, Venise, Marsilio, 2007, pp. 149-167.
• « Il ritorno del Colonnello Chabert. Riflessioni su un adattamento » [« Le retour du colonel Chabert. Réflexions sur une adaptation »], dans Giuseppe Sandrini (dir.) Studi in onore di Gilberto Lonardi, Vérone, Université de Vérone, 2008, pp. 269-288.
• « Il caso Colette-Rossellini : L’invidia e Viaggio in Italia » [« Le cas Colette-Rossellini : L’invidia et Viaggio in Italia »], dans AAM TAC – Arts and Artifacts in Movie – Technology, Aesthetics, Communications, Venise, Fondazione Giorgio Cini, mai 2008, pp. 73-90.
• « Le mythe classique dans le mélodrame hollywoodien : mécanismes d’intégration et de relecture. L’exemple de Leave Her to Heaven », actes du colloque international « Figures mythiques et imaginaires de l’espace méditerranéen, publiés en ligne sur le blog de la Chaire UNESCO « Cinéma et imaginaire » de l’université de Nice-Sophia Antipolis, janvier 2011 (http://cinemaginaires.wordpress.com/2011/01/08/il-mito-classico-nel-melodramma-cinematografico-statunitense-paola-palma/).
• « Dinamiche di scambio tra cinema e letteratura : i sottotitoli di Colette per Jeunes filles en uniforme » [« Les dynamiques d’échange entre cinéma et littérature : les sous-titres de Colette pour Jeunes filles en uniforme »], dans Sandra Gorgievski et Alessandro Leiduan (dir.), « Littérature et cinéma », Babel. Littératures plurielles, n° 24, 2e semestre 2011, pp. 223-243 (http://babel.revues.org/188).
• « Voix “off” narratives, du texte à l’écran. Les processus d’adaptation dans deux films de Louis Malle », dans Christel Taillibert (dir.), « Voix off et narration cinématographique (second volet) », Cahiers de Narratologie. Analyse et théorie narratives, n° 22, 2012 (http://narratologie.revues.org/6560).
• « The Monk e Le Moine : adattamenti del romanzo di Lewis per la scena francese tra Sette e Ottocento » [« The Monk et Le Moine : adaptations du roman de Lewis pour la scène française entre XVIIIe et XIXe siècles »], dans Nicola Pasqualicchio (dir.), La meraviglia e la paura. Il fantastico nel teatro europeo (1750-1950), Rome, Bulzoni, 2013, pp. 49-77.
• « Marcello Mastroianni : l’acteur-auteur ? », dans Christophe Gauthier et Dimitri Vezyroglou (dir.), L’Auteur de cinéma. Histoire, archéologie, généalogie, Paris, AFRHC, 2013, pp. 291-301.
• « Il fascino perturbante dell’inesplicabile. La Main (1920) : da Maupassant al cinema fantastico di Violet » [« Le charme perturbant de l’inexplicable. La Main (1920) : de Maupassant au cinéma fantastique de Violet »], Brumal. Revista de Investigación sobre lo Fantastico/Research Journal on the Fantastic, vol. III, n° 1, printemps 2015, pp. 227-247 (http://revistes.uab.cat/brumal/article/view/v3-n1-palma/126-pdf-it).
• « Les coproductions cinématographiques franco-italiennes, 1946-1966 : un modèle de “cinéma européen” ? », dans Claude Forest (dir.), L’Internationalisation des productions cinématographiques et audiovisuelles. État des lieux et perspectives [actes du colloque de Strasbourg, mars 2015], Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2017.

• Publications

Articles


Actualités