Alexandre Gefen

Directeur de Recherche

Directeur Adjoint Scientifique de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Agrégé de lettres modernes et docteur de l’université Paris 4 -Sorbonne, Habilité à Diriger des Recherches, Alexandre Gefen a été postdoc à l’Université de Neuchâtel, puis Maitre de Conférences à l’Université de Bordeaux 3 et Chargé de Recherche au Centre d’Étude de la Langue et des Littératures Françaises (CNRS-Université Paris 4).

Il travaille sur des questions de théorie littéraire appliquées à la littérature française contemporaine et notamment sur la question du statut, des fonctions et des effets de la fiction.

Fondateur de Fabula.org, Alexandre Gefen s’intéresse parallèlement aux champs des Humanités numériques, à travers des travaux portant sur le web scientifique, la philologie numérique et ses enjeux épistémologiques, les écritures en réseau et les cultures numériques.

Membre des comités de lecture des revues Modernités, Lendemains, Temps zéro, Acta-Fabula et Fabula Littérature-Histoire-Théorie, de la RSH et de la Revue critique de fixxion française contemporaine, il est directeur de la rédaction de la Nouvelle Revue d’Esthétique (PUF).

En parallèle à ses activités scientifiques, Alexandre Gefen est également critique (Le Magazine littéraire).

Thèmes de recherche :

  1. Théorie littéraire (fiction, représentation, émotions)
  2. Littératures contemporaines (de 1980 à nos jours)
  3. Ecritures ordinaires et amateurs
  4. Humanités numériques (cultures numériques, littérature en réseau, édition électronique, analyse quantitatives)

Principales publications :

Essais

La Mimèsis (étude accompagnée d’une anthologie de textes théoriques), Paris, Flammarion, coll. « Corpus », 2002.

Inventer une vie, la fabrique littéraire de l’individu, préface de Pierre Michon, Bruxelles, Les Impression nouvelles, 2015. Comptes rendus dans L’Express, Marianne, Le Magazine littéraire, La Quinzaine littéraire, Non fiction, Médiapart, Le Temps.

Réparer le monde. La littérature française face au XXIe siècle »,Paris, José Corti, novembre 2017.

Éditions critiques

Œuvres de Marcel Schwob, préfaces de Pierre Jourde et Patrick McGuinness, Paris, Les Belles Lettres, 2002 (édition, notes, notices et chronologie).

Madeleine et Georges de Scudéry, Artamène ou le Grand Cyrus, extraits, Paris, GF Flammarion, 2005 (avec Claude Bourqui).

Vies imaginaires de la littérature française. Une anthologie, Paris, Gallimard, coll. « Folio classiques », 2015.

Directions d’ouvrages collectifs et de revues

Frontières de la fiction, actes du colloque « Fabula », préfacés par Thomas Pavel, dirigé par Alexandre Gefen et René Audet, Laval (Québec), Éd. Nota Bene-Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, série « Modernités » (17), 2002.

Barthes, au lieu du roman, actes du colloque « Fabula », textes réunis et présentés par Marielle Macé et Alexandre Gefen, Laval (Québec), Éd. Nota Bene-Paris, Éd. Desjonquères, 2003.

« Et la critique américaine ? », dossier coordonné par Alexandre Gefen, Jean-Louis Jeannelle et Marielle Macé, Littérature (Armand Colin), no 144, avril 2006.

Marcel Schwob, coordination du numéro spécial 925 de la revue Europe, mai 2006.

Retours à Marcel Schwob : d’un siècle à l’autre, 1905-2005, actes du colloque international de Cerisy-la-Salle (13-20 août 2005), sous la dir. de Christian Berg, Alexandre Gefen, Monique Jutrin et Agnès Lhermitte, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2007.

Littérature et exemplarité, sous la dir. d’Emmanuel Bouju, Alexandre Gefen, Guiomar Hautcœur et Marielle Macé, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences »/« Cahiers du Groupe Phi », 2007.

« Tombeaux pour la littérature », LHT, n°6, juin 2009, en ligne : http://www.fabula.org/lht/6/.

Pascal Quignard, coordination avec Dominique Rabaté du numéro spécial 976-977 de la revue Europe, août-septembre 2010.

Pouvoir de l’émotion, avec Emmanuel Bouju, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, série « Modernités », n°34, 2012.

La Taille des romans, avec Tiphaine Samoyault, Paris, Classiques Garnier, coll. « Théorie littéraire », 2013.

Empathie et esthétique, avec Bernard Vouilloux, actes du colloque international de Bordeaux (10-12 mai 2010), Paris, Éd. Hermann, 2013.

« La littérature au présent », avec Simon Bréan et Catherine Douzou, ELFe XX-XXI, revue de la Société d’études de la littérature française des xxe et xxie siècles, Garnier, 2013.

« Fiction et démocratie », avec Emilie Brière, Revue critique de fixxion française contemporaine, décembre 2013.

La naturalisation de l’esthétique, Nouvelle Revue d’Esthétique, n° 15, PUF, juin 2015.

« Fictions de l’intériorité », avec Dominique Rabaté, Revue critique de fixxion française contemporaine, décembre 2016 (présentation, entretien avec Belinda Cannone et Vincent Descombes).

Arts et émotions. Un dictionnaire, avec Carole Talon-Hugon et Mathilde Bernard, Armand Colin, 2016 (direction du dictionnaire et divers articles dont « Littérature », « Fiction », « Reconnaissance »).

Usages de Nicolas Bouvier, actes du colloque de la BNF et du Musée du Quai Branly, sous la dir. d’Olivier Bessard-Banquy, Alexandre Gefen et Dominique Rabaté, Fabula-colloques, https://www.fabula.org/colloques/sommaire4259.php.

« Des chiffres et des lettres. Les Humanités Numériques », Critique, n° 819-820, août-septembre 2015.

Chapitres de livres

« S’aliéner à soi-même », in Marcel Schwob : l’homme au masque d’or, catalogue de l’exposition présentée à la bibliothèque municipale de Nantes (6 mars-3 juin 2006), Paris, Le Promeneur, 2006, p. 97-115.

« L’usage des mondes », in La Théorie des mondes possibles, sous la dir. de Françoise Lavocat, Paris, CNRS éditions, 2009, p. 293-306.

Entrées « Biographie », « Vies », « Biographèmes », « Deuil (récit littéraire du) », « Morts (dialogue des morts) », « Morts illustres (genre littéraire) », « Quignard », in Le Dictionnaire de la mort, sous la dir. de Philippe Di Folco, Larousse, 2009.

« D’un syndrome confuso-onirique », Cahier Modiano, sous la direction de Raphaëlle Guidée et Maryline Heck, Éditions de L’Herne, collection "Cahiers de L’Herne" (n°98), 2012, p. 105-111.

« Le recours à la vie », in Vita nova, M. Gil, F. Worms (dir.), Hermann, 2016.

« La place controversée des émotions dans l’histoire de la critique littéraire française » in D. Boquet et P. Nagy (dir.), Histoire intellectuelle des émotions, de l’Antiquité à nos jours, Paris, L’Atelier du Centre de recherches historiques, 2016, p. 321-340.

« La parole déléguée ou la solidarité par énonciation », in En quel nom parler ?, sous la dir. de Dominique Rabaté, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, série « Modernités » (31), 2010.

« La fiction est-elle un instrument d’adaptation ? L’interprétation des textes littéraires par la psychologie évolutionniste en question » in Françoise Lavocat (dir.), Interprétation littéraire et sciences cognitives, Hermann, collection « hors collection », 2016.

« Émotion et fiction », in Corps en scènes, Françoise Lavocat, Catherine Courtet, Mireille Besson, Alain Viala (dir.), CNRS éditions, 2015.

« Le recours à la vie », in Vita nova, sous la direction de Marie Gil et Frédéric Worms, Hermann, 2016.
Articles « Critique » et « Littérature », du Dictionnaire Roland Barthes, sous la dir. de Claude Coste, Champion, 2017.

Dictionnaire des théoriciens de l’art, sous la direction de Carole Talon-Hugon, Presses Universitaires de France, 2017 (29 articles).

« La littérature contemporaine face au numérique : assimilation, résistance ou reconversion ? », in Olivier Bessard-Banquy (dir.), Les Mutations de la lecture, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, « Cahiers du livre », 2012.

« Le big data en littérature et en art » in Le big data à découvert, sous la direction d’Elsa Godet, CNRS éditions, 2017.

Articles en revues avec comité de lecture 

« Balzac, le désordre du monde », La Nouvelle Revue française (Gallimard), no 550, mai-juin 1999, p. 41-62.

« Vie imaginaire et poétique du roman au xixe siècle : la Notice biographique de Louis Lambert », Littérature (Larousse), no 128, décembre 2002, p. 3-25 ; publié en ligne : http://www.armand-colin.com/download_pdf.php?idd=0&cr=10&idr=12&idart=2422.

« La fiction biographique, essai de définition et de typologie », Otrante (Poitiers), no 16 (« Vies imaginaires »), novembre 2004, p. 7-24.

« Ma fin est mon commencement : les discours critiques sur la fin de la littérature », LHT, no 6, juin 2009 ; publié en ligne : http://www.fabula.org/lht/6/dossier/118-gefen.

« “Je est tout le monde et n’importe qui” : les Microfictions de Régis Jauffret », Revue critique de fixxion française contemporaine, no 1, décembre 2010 ; publié en ligne : http://www.revue-critique-de-fixxion-francaise-contemporaine.org/francais/publications/no1/gefen_fr.html.

« Le Petit Manuel du parfait aventurier de Mac Orlan », ELFe XX-XXI, no 1 (« L’Aventure »), Paris, Classiques Garnier, 2011.

« Au pluriel du singulier : la fiction biographique », Critique, « Biographies, modes d’emploi », n° 781-782, juin-juillet 2012.

« Vertus du décentrement », Les Temps modernes, n° 672, « Critique de la critique », Gallimard, 2013.

« Fictions du poète », Europe, « Max Jacob », n° 1019, mars 2014.

« Scénarios de la reconnaissance », Nouvelle revue d’esthétique, n° 14, L’Artialisation, PUF, 2014.

« Les enjeux idéologiques des théories évolutionnistes », @nalyses, université d’Ottawa, Vol. 9, nº 2 Printemps-été 2014, en ligne : https://uottawa.scholarsportal.info/ojs/index.php/revue-analyses/article/view/997

« Le Projet thérapeutique de la littérature contemporaine française », Contemporary French and Francophone Studies, 2016, 20:3, p. 420-427.

« Fabula ou le projet d’un centre de recherche en ligne sur les études littéraires », Lieux littéraires (Université Paul Valéry, Montpellier 3), no 2, décembre 2000.

« Le livre et l’anneau : le projet Fabula, ou le rêve d’une communauté scientifique virtuelle », Cahiers de l’Association internationale des études littéraires, no 54, 2002, p. 381-393 ; en ligne : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_2002_num_54_1_1471.

« Le site Fabula. Courte histoire d’un portail universitaire pour la littérature », Bulletin des bibliothèques de France, no 4, juin 2003 ; en ligne : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2003-04-0054-010.

« Le site André Breton (entretien) », Interférences littéraires (Bruxelles), n° 16, 2015, « Muséalisation de la littérature ».

« Le livre hors le livre » (avec Claire Jeantet), « Esthétique des œuvres hypermédiatiques pour écrans tactiles : littérature et arts », Cahier du Laboratoire NT2, sous la direction d’Anaïs Guillet : http://nt2.uqam.ca/fr/cahiers-virtuels/article/le-livre-hors-le-livre, 2016.

(avec Claude Bourqui), « Nouveau support, destin nouveau : Le Grand Cyrus (1649-1653) de Madeleine de Scudéry en ligne », Philologie im Netz, suppl. no 2, juin 2004, p. 226-243.

« Le devenir numérique de la littérature française », Implications philosophiques ; en ligne : http://www.implications-philosophiques.org/actualite/une/le-devenir-numerique-de-la-litterature-francaise/

« Ce que les réseaux font à la littérature. Réseaux sociaux, microblogging et création », Itinéraires LTC (Université Paris-Nord), no 2, juin 2010, p. 155-166.

« Fabula par fabula : une moderne république des lettres » (avec l’équipe Fabula), Nouvelle Revue Française, « E-NRF », n° 610, novembre 2014.

« Ce qu’il y a d’ancien dans Internet », Revue Textuel, nouvelle série, n°1, « L’Anticipation », Paris, Hermann, 2014.

« Les enjeux épistémologiques des Humanités numériques », Socio, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, n°4, 2015.
du CNRS sur les Humanités numériques.

Actes de congrès avec comité de lecture

« Nouvelle, biographie : tanquam tabulam naufragii », in La Nouvelle de langue française aux frontières des autres genres, actes du colloque de Louvain-la-Neuve (mai 1997), sous la dir. de Vincent Engel et Michel Guissard, Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, 2000, p. 520-535 ; consultable en ligne : http://www.edern.be/ftp/COLLOQUES/GODENNE/NOUVELLE_ FRONTIERE_2.pdf#page=518.

« Dieu supposé », in Marcel Schwob, d’hier et d’aujourd’hui, textes réunis et présentés par Christian Berg et Yves Vadé, Seyssel, Champ Vallon, 2001, p. 194-220.

« Le chat jaune de l’abbé Séguin ou la question du statut épistémologique de la biographie », in Frontières de la fiction, actes du colloque « Fabula », préfacés par Thomas Pavel, présentés par Alexandre Gefen et René Audet, Laval (Québec), Éd. Nota Bene-Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, série « Modernités » (17), 2002 ; publié en ligne : http://www.fabula.org/forum/colloque99/225.php.

« Productivité d’un malentendu théorique : le fragment », in L’Écriture fragmentaire : théories et pratiques, actes du 1er congrès international du Groupe de recherches sur les écritures subversives (Barcelone, janvier 2001), textes réunis et présentés par Ricard Ripoll, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, 2002.

« La communauté des morts : les recueils de “Vies” », in Le Recueil littéraire : pratiques et théorie d’une forme, sous la dir. d’Irène Langlet, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2003, p. 47-60.

« La fiction thaumaturge : éthique et poétique dans l’œuvre de Danilo Kiš », in Temps de l’Histoire : études sur Danilo Kiš, sous la dir. d’Alexandre Prstojević, Paris, L’Harmattan, 2003, p. 95-109.

« Le Jardin d’Hiver (à propos de La Chambre claire de Roland Barthes) », in Barthes, au lieu du roman, actes du colloque « Fabula », textes réunis et présentés par Marielle Macé et Alexandre Gefen, Laval (Québec), Éd. Nota Bene-Paris, Éd. Desjonquères, 2003, p. 159-172. En ligne : http://www.fabula.org/colloques/barthes/23.php.

« C’est avec l’histoire que les enfants jouent » récit d’enfance et poétique romanesque, de Valery Larbaud à Louis René des Forets », in Récit d’enfance et romanesque, sous la direction de Alain Schaffner, CERR-Encrage, « Romanesques » n°1, 2004, p. 265-274.

« Le genre des noms : la biofiction dans la littérature française contemporaine », in Le Roman français au tournant du xxie siècle, sous la dir. de Bruno Blanckeman, Aline Mura-Brunel et Marc Dambre, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2005, p. 305-319.

« Responsabilités de la forme. Voies et détours de l’engagement littéraire contemporain », in Emmanuel Bouju (éd.), L’engagement littéraire, Presses Universitaires de Rennes, « Interférences », 2005, p. 75-84.

« Le récit biographique, à la croisée de l’histoire et de la fiction », in Histoire et fiction dans les littératures modernes (France, Europe, monde arabe). L’écriture de l’histoire II, sous la dir. de Richard Jacquemond, Paris, L’Harmattan, 2005, p. 59-73.

« La littérature selon Larbaud », in Les Langages de Larbaud, études réunies par Stéphane Chaudier et Françoise Lioure, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2006, p. 347-359.

« Du bon usage des tableaux à double entrée : stratégies taxinomiques et ambitions épistémologiques de la théorie littéraire », in La Case blanche : théorie littéraire et textes possibles, actes du colloque d’Oléron (14-18 avril 2003), textes réunis et présentés par Marc Escola et Sophie Rabau, La Lecture littéraire (Reims), no 8, novembre 2006.

« Compassion et réflexivité : les enjeux éthiques de l’ironie romanesque contemporaine », in Hégémonie de l’ironie ? (1980-2007), actes du colloque d’Aix en Provence (8-9 novembre 2007), publié en ligne : http://www.fabula.org/colloques/sommaire978.php.

« Marcel Schwob et les “silences du récit” », in Les Blancs du texte, actes de la journée d’études du GRESIL (Le Mans, 10 décembre 2004), études réunies et présentées par Jean-Pierre Goldenstein, Le Mans, Université du Maine, 2006.

« À quoi bon ? Les pouvoirs de la littérature selon Barthes », in Con Roland Barthes : alle sorgenti del senso, actes du colloque de Bari (février 2006), sous la dir. d’Augusto Ponzio, Patrizia Calefato et Susan Petrilli, Rome, Meltemi, 2006, p. 594-604 ; version sonore consultable en ligne : http://archives-sonores.bpi.fr/index.php?urlaction=doc&id_doc=2449.

« Lire une vie : genres littéraires et programmes de vérité », in Le Savoir des genres, actes du colloque de Lausanne (26-27 novembre 2004) et de Paris (2-3 juillet 2005), études réunies et présentées par Raphaël Baroni et Marielle Macé, Rennes, Presses universitaires de Rennes, La Licorne, no 79, 2006, p. 187-200.

« L’adieu aux exemples. Sérendipité et inexemplarité dans la littérature moderne », in Littérature et exemplarité, sous la dir. d’Emmanuel Bouju, Alexandre Gefen, Guiomar Hautcœur et Marielle Macé, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences »/« Cahiers du Groupe Phi » (3), 2007, p. 249-262.

« “Soi-même comme un autre” : présupposés et significations du recours à la fiction biographique dans la littérature française contemporaine », in Fictions biographiques, xixe-xxie siècles, actes du colloque de Grenoble, Université Stendhal (3, 11-14 mai 2004), textes réunis et présentés par Anne-Marie Montluçon, Agathe Salha et Brigitte Ferraro-Combe, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2007, p. 55-75.

« Philosophies de Marcel Schwob », in Retours à Marcel Schwob : d’un siècle à l’autre, 1905-2005, actes du colloque international de Cerisy-la-Salle (13-20 août 2005), sous la dir. de Christian Berg, Alexandre Gefen, Monique Jutrin et Agnès Lhermitte, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2007, p. 17-28.

« “Du défaut de méthode dans les sciences” : la satire des savoirs dans Bouvard et Pécuchet », in Mauvais genre : la satire littéraire moderne, textes réunis et présentés par Sophie Duval et Jean-Pierre Saïdah, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, série « Modernités » (27), 2008, p. 195-203.

« La biographie contre le roman : les réemplois réalistes et naturalistes de l’écriture biographique », in Romanesque et histoire, sous la dir. de Christophe Reffait, Amiens, Centre d’études du roman et du romanesque, Encrage Université, coll. « Romanesques » (3), 2008, p. 31-54.

« “Parlant de lui, c’est de moi que je parle.” Privatisation identitaire et empathie mémorielle dans la fiction biographique contemporaine », in Biographie et intimité des Lumières à nos jours, actes de la journée d’études « Le biographique et l’intime » (Clermont-Ferrand, 19 mars 2004 et 18 mars 2005), études réunies et présentées par Daniel Madelénat, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2008, p. 231-240.

« Trains de vie : cycle et collections biographiques dans les années 1930 », in Cycle et collection, actes du colloque du CENEL-Paris-Nord, sous la dir. d’Anne Besson, Vincent Ferré et Christophe Pradeau, Paris, L’Harmattan, 2008, p. 153-164.

« Les conflits d’autorité textuelle : éléments d’histoire et typologie », in L’Autorité en littérature, actes de la journée d’études de l’ENS-Paris (juin 2007), sous la dir. d’Emmanuel Bouju, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, coll. « Interférences »/« Cahiers du Groupe Phi », p. 149-160.

« Memento mori : exercice et définition de la littérature dans la Vie de Rancé de Chateaubriand », in Écritures de la personne : mélanges offerts à Daniel Madelénat, études réunies et présentées par Simone Bernard-Griffiths, Véronique Gély et Anne Tomiche, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2003, p. 271-286.

« La littérature rêvée », in Traduire le rêve, actes du colloque franco-japonais de Fukuoka (31 octobre-1er novembre 2008), sous la dir. de Marielle Anselmo et Mitsumasa Wada, Fukuoka, Presses de l’université Seinan-Gakuin, 2010.

« Le texte des origines : les enquêtes anthropologiques de Gérard Macé », in actes du colloque international « Autour de Gérard Macé », Université Paris-Sorbonne (octobre 2009), Revue des sciences humaines, no 297, 2010, p. 39-48.

« L’hagiographie, un genre contemporain », in Passé présent. Le Moyen Âge dans les fictions contemporaines, sous la dir. de Nathalie Koble et Mireille Séguy, Paris, Editions Rue d’Ulm, collection « Aesthetica », 2009, p. 55-66.

« L’éthique est-elle un récit ? Le récit une éthique ? Retour sur la querelle du narrativisme », in actes du colloque international « Les moralistes modernes », Université de Belgrade (22-23 octobre 2009) ; publié en ligne : http://www.fabula.org/colloques/document1352.php.

« Réalisme de François Bon », in François Bon, éclats de réalité, sous la dir. de Dominique Viart et Jean-Bernard Vray, Saint-Étienne, Presses universitaires de Saint-Étienne, 2010, p. 93-104.

« Un siècle de mathématiques, la biographie et ses marges au xixe siècle », in Usages des vies : le biographique hier et aujourd’hui, actes du séminaire « Le biographique », ENS LSH, Lyon (13 janvier 2006), sous la dir. de Michel Rossellini, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2012.

« “La Muse est morte, ou la faveur pour elle”. Brève histoire des discours sur la mort de la littérature », in Fins de la littérature ? Fins de la littérature, sous la dir. de Dominique Viart et Laurent Demanze, Paris, Armand Colin, 2012, p. 37-49.

« “D’autres vies que la mienne” : roman contemporain et théorie du care », in Empathie et esthétique, actes du colloque international de l’université Bordeaux 3 (10-12 mai 2010), sous la dir. d’Alexandre Gefen et Bernard Vouilloux, Paris, Éd. Hermann, 2012.

« Les écrivains contre Plutarque : détournements, critiques et récritures des Vies parallèles aux xixe et xxe siècles », in actes du colloque « Plutarque de l’âge classique au xixe siècle. Présences, interférences et dynamique », sous la dir. d’Olivier Guerrier et Pascal Payen, Université Toulouse-Le Mirail (13-15 mai 2009), Grenoble, Jérôme Million, 2012, p. 337-349.

« Longueurs du XXe siècle. Du “ roman-fleuve ” au roman contemporain » (avec Tiphaine Samoyault) in La Taille des romans, Paris, Classiques Garnier, coll. « Théorie littéraire », 2013.

« Théorie du droit et théorie littéraire », in Imaginaires juridiques et poétiques littéraires, éd. C. Grall et A.-M. Luciani, Presses Universitaires de France, coll. « CEPRISA », 2013.

« La théorie littéraire face aux sciences cognitives », in Nouveaux regards sur le texte littéraire, éd. V. Jouve, Presses Universitaires de Reims, 2013.

« La Revue Blanche, programme et modèle revuiste au seuil du XIXe siècle », La Revue : The Twentieth-Century Periodical in French, Forsdick, Charles et Stafford, Andy (dir.), Peter Lang, « Modern French Identities », volume 66, 2013, p. 47-56.

« “Retours au récit” : Paul Ricœur et la théorie littéraire contemporaine », in actes du colloque « L’héritage culturel de Paul Ricœur », Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle – EHESS – Fonds Ricœur (17-19 juin 2010), Fabula colloque, en ligne : http://www.fabula.org/colloques/document1880.php

« Politiques de Pierre Michon », in Pierre Michon, la lettre et son ombre - Actes du colloque de Cerisy-la-Salle, août 2009, Paris, Gallimard, 2013, p. 375-390.

« La littérature peut-elle devenir une thérapeutique ? » in Récits de soi devant la maladie grave, V. Milewski et F. Rinck (dir.), Lambert-Lucas, 2014, p. 135-142.

« Jeux identitaires et aventures métatextuelles dans l’œuvre de Jean-Benoît Puech », M. Lacroix, et A. Glinoer (éds.), Romans à clés : Les ambivalences du réel, Presses Universitaires de Liège, 2014. Repris dans Les Mondes de Jean-Benoit Puech, dirigé par Pierre Lecoeur et Dominique Rabaté, Classiques Garnier, 2016.

« Le roman-fleuve français de l’entre deux guerres », Cahiers de l’Association internationale des Études françaises, n°66 – 2014.

« La littérature sans la littérature » in Éric Chevillard dans tous ses états, sous la direction d’livier Bessard-Banquy et Pierre Jourde, Paris, Garnier classiques, 2016.

« Le monde n’existe pas : le “nouveau réalisme” de la littérature française contemporaine, in Matteo Majorano (éd.), L’incoerenza creativa nella narrativa francese contemporanea, Macerata, Quodlibet Studio, coll. « Lettere. Ultracontemporanea », 2016.

« Echenoz biographe du vide », actes du colloque international « Jean Echenoz : la fiction, la langue », université Paris 4-Sorbonne, 24-25 mai 2013.

« Le jeune homme et la mort : Barthes et la création », colloque international « Roland Barthes, création, émotion, jouissance », université de Zagreb, 29 juin-1er juillet 2015, à paraître aux éditions Classiques Garnier.

« Réseaux sociaux et invention de soi », journée d’études « Identités narratives ou storytelling ? Ecriture et lecture de soi à l’ère numérique », université Paris 4, 3 avril 2015.
« Fin de l’intransitivité ou fin de la littérature ? », colloque international « L’acte littéraire à l’ère de la posthistoire », chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique de l’UQAM, Montréal, octobre 2015, à paraître dans Les Ecrits (Montréal).

« Roland Barthes, l’inquiétude de la littérature », colloque « Roland Barthes 100 anos » de l’Université de Londrina (Brésil), septembre 2015, à paraître (traduit en portugais) aux presses de l’UEL. 

« Philippe Forest et les injonctions paradoxales du récit de deuil », actes du colloque actes du colloque « Philippe Forest, une vie à écrire », université Paris 7, janvier 2016.
« Une décennie en France. Des manières postmodernes de retisser les territoires », colloque Colloque « Critique littéraire et espaces postmodernes », Sienne, 21-23 septembre 2016.

« Biofictions, exofictions, autofictions », actes du colloque « Écriture de soi, invention de soi dans les littératures française et d’expression française contemporaines », université de Tunis, 10-12 novembre 2016.

« Visibilité, lisibilité, unité : L’Astrée face à la théorie littéraire moderne », in Lire « L’Astrée », sous la dir. de Delphine Denis, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, coll. « Lettres françaises », 2008, p. 335 sq.
(avec Joseph Fahey) « Vers une folksonomie pragmatique. L’exemple de Fabula », in actes du séminaire DICEN, sous la dir. d’Alexandre Monnin, Paris, FYP éditions, 2012.

« Éditer l’Astrée », table ronde autour de l’établissement de l’édition critique de l’Astrée, in Audace et modernité d’Honoré d’Urfé, dir. Marie-Claude Mioche, Champion, 2013.

« Les problèmes rencontrés par un chercheur en Humanités Numériques, un entretien », Propriété littéraire et artistique et humanités numériques, sous la direction de Alexandra Bensamoun et Arnaud Latil, Mare et Martin, 2015, p. 13-20.

« Une création littéraire collective ? L’écriture par statuts sur Facebook et Twitter » in E-FORMES 3 : Les frontières de l’œuvre numérique, sous la direction d’Alexandra Saemmer et Sophie Lavaud-Forest, Publications de l’université de Saint-Etienne, 2015, p. 39-48.

Voir en ligne :