Appel à communication pour le colloque international « Apollinaire 2018, cent ans et après » Appel à contribution

Organisateurs : Daniel Delbreil, Gérald Purnelle (ULg)

Date limite d'envoi des propositions :

Lancement de l'appel :

Colloque international Guillaume Apollinaire, Stavelot, 5-8 septembre 2018

« Apollinaire 2018, cent ans et après »

L’année 2018 marquera les cent ans de la disparition du poète Guillaume Apollinaire, survenue le 9 novembre 1918, mais aussi le centenaire de la parution de son recueil Calligrammes, en avril.
L’université de Liège, l’université de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3 (THALIM) et l’Association Internationale des Amis de Guillaume Apollinaire célébreront ce double anniversaire en organisant un grand colloque international, dans la tradition des colloques apollinariens de Stavelot.
Plutôt que chercher à dresser un bilan des riches études apollinariennes développées durant un siècle de critique et de réception, les lignes directrices du colloque sont tournées vers le présent et l’avenir, en privilégiant les nouvelles voies d’étude, les nouveaux chantiers, les thèmes inédits, les questions qui demeurent fécondes.
Deux volets sont prévus :
a. Le recueil Calligrammes, la forme du calligramme et leur postérité durant le 20e et le 21e siècle :
b. Les voies de recherche qui restent ouvertes dans les études apollinariennes, présentant des données nouvelles ou inexploitées, ou réclamant une synthèse [2] :
– les textes inédits retrouvés depuis les volumes de la Pléiade : importance, apport à la connaissance de l’œuvre ;
– Apollinaire critique d’art ;
– Apollinaire journaliste ;
– Apollinaire diariste ;
– Apollinaire artiste ;
– Apollinaire pornographe, Apollinaire et la littérature érotique ;
– Apollinaire lecteur, Apollinaire érudit ;
– la correspondance d’Apollinaire ; Apollinaire épistolier ;
– Apollinaire directeur de revues ;
– Apollinaire et l’édition de ses livres ;
– Apollinaire et ses contemporains, sur les plans biographique, littéraire, artistique ;
– Apollinaire après son retour du front, sur les plans biographique, littéraire, social ;
– Apollinaire et la femme ;
– la réception et l’image d’Apollinaire et de son œuvre ;
– la fortune, la place et l’influence d’Apollinaire dans les cultures, littératures et poésies étrangères ;
– les nouvelles technologies au service de l’œuvre d’Apollinaire (bases de données, digital humanities).

Appel à communications

Les contributeurs désireux de proposer une communication sur un de ces thèmes, ou de proposer un autre thème, sont invités à envoyer un titre et un résumé ou un argumentaire de dix lignes minimum et une demi-page maximum avant le 1er décembre 2017 à : gerald.purnelle chez ulg.ac.be et daniel.delbreil chez univ-paris3.fr

Organisation

Daniel Delbreil (Paris 3, THALIM), Gérald Purnelle (ULg).
Comité scientifique

Jean Burgos, Pierre Caizergues, Claude Debon, Daniel Delbreil, Gérald Purnelle.

Notes

[1En 2004, Pierre Caizergues faisait le relevé de plusieurs de ces pistes (« Nouveaux chantiers apollinariens », dans Les Elfes de l’Amblève, Association Internationale des Amis de Guillaume Apollinaire, n° 2, février 2006, p. 15-17).

[2En 2004, Pierre Caizergues faisait le relevé de plusieurs de ces pistes (« Nouveaux chantiers apollinariens », dans Les Elfes de l’Amblève, Association Internationale des Amis de Guillaume Apollinaire, n° 2, février 2006, p. 15-17).